•  

    L’âge de la retraite est celui des bilans. Retirée de la vie professionnelle, j’éprouve le besoin de récapitulation, de recollection des morceaux épars et éclatés en textes divers de ma longue expérience d’enseignante, de chercheur et de militante.

     

    Professeur de philosophie en lycée (1972-1989) je pensais poursuivre une carrière d’antiquisante : ma thèse sur l’écriture du corpus platonicien et l’ordre de lecture de ce corpus me laissait imaginer un avenir universitaire centré sur l’Antiquité. Mes premiers articles reprennent et prolongent ma thèse.

     

    Ma mutation du lycée à l’IUFM du Nord-Pas-de-Calais en a décidé autrement. Là, les circonstances m’amenèrent à diriger le centre de formation des enseignants spécialisés et à plonger dans le monde, alors très fermé, du handicap. Les Anciens préparent à tout, ils m’aidèrent à tenter de penser le handicap. Au début des années 90, nous n’étions pas nombreux à militer pour la reconnaissance aux personnes en situation de handicap du droit à une vie ordinaire. La loi de 75 tardait encore à entrer en application. Certaines de mes interventions lors de colloques et journées de formation ont été publiées, d’autres non.

     

    Ma nomination comme maître de conférences en philosophie de l’éducation à l’université de Lille 3 (1994) allait encore infléchir le cours de mes travaux et me donner l’occasion de travailler aux carrefours de différentes problématiques : la défense de l’intégration scolaire et sociale des jeunes en situation de handicap est restée l’objet de mon militantisme mais, en même temps, toujours à la lumière des Anciens, j’ai mené une réflexion générale sur l’Ecole et plus généralement l’acte d’apprendre.

     

    Puisque j’ai atteint l’âge du loisir, je peux encore m’accorder le plaisir de traiter les questions qui me tiennent à cœur dans différents cadres et c’est une quatrième étape de mon chemin intellectuel.

     

    Je crée donc ce blog pour réunir des textes de type bien différents Je ne les propose pas, ici, dans le seul ordre chronologique qui n’aurait guère de sens. Je privilégie une présentation thématique.

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique